:: the world is my home :: Brookfield Downtown Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un dîner (presque) parfait ft. Jelly

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant









Invité
Invité
Sam 24 Mar - 17:04
Quand Molly lui demanda pourquoi il s'excusait, Jed se sentit encore plus con que d'habitude. Il ne savait pas, c'était simplement la seule chose qu'il avait trouvé à dire. Il pinça les lèvres et fit une moue songeuse, cherchant un truc à répondre. Mais rien ne venait. Fort heureusement pour lui, Molly lui sauva presque la mise en faisant éclater le pichet d'eau. Mais en bon papa poule, Jed y vit un accident et entendait déjà les sirènes d'une ambulance. Hors de question qu'elle se coupe. Déjà parce qu'il n'avait pas envie de finir à l'hôpital mais surtout, ça risquait d'handicaper la brune pour son travail.

Peu importait que ce soit la faute de Molly, c'était hors de question qu'elle se coupe. Il avait rassemblé les morceaux de verre avec sa serviette et avait laissé la serveuse faire le reste. Il avait été récupéré sa fourchette et l'avait confié à la serveuse, lui en demandant une nouvelle. Une fois que tout était revenu à la normal, Jed ne se gêna pour remercier Molly pour ce qu'elle faisait pour Mia et lui depuis un an maintenant. Mais surtout, il ne voulait pas qu'elle se gêne si jamais elle avait besoin de quoi que ce soit.

« Mais si un jour tout va mal, je ne veux pas que tu hésites à faire appel à moi si tu n'as personne d'autre sur qui compter, d'accord ? Je ne me remettrai pas de voir cette petite pâtisserie fermer... » Sourit le blond.

Il tourna la tête vers la serveuse, laissant Molly commander avant de donner sa commande à son tour. Il prit aussi une entrée pour deux et de la bière chinoise. Il devait quand même y aller doucement sur l'alcool, c'était lui qui conduisait. Une fois la serveuse partie, Jed croisa les bras sur la table et fixa Molly avant de rire doucement. Il secoua doucement son visage, passant une main sur sa barbe.

« Tu es mon premier rendez vous féminin hors professionnel depuis des années Molly. J'ai pas forcément besoin qu'on me la garde en général. La dernière fois, c'était vraiment en urgence parce que je n'avais pas prévu ce foutu rendez vous d'affaire... Ceci dit, Mia semble vraiment t'adorer alors peut être que je t'appellerai plus souvent pour passer du temps avec nous. Je crois que ça lui fait du bien d'avoir une présence féminine dans sa vie en dehors... Hum Maria ma femme de ménage qui se prend pour ma mère... »

Quoi qu'il n'était pas certains que Mia soit totalement d'accord pour que Jed projette de se remettre en couple un jour. Après ce que sa mère leur avait fait, il ne se voyait pas retenter l'expérience de si tôt. Lançant un large sourire à la brune, Jed remua un peu avant que la serveuse ne vienne déposer la commande sur la table. Il se frotta les mains avec envie.

« Bon appétit !! »

Jed ne se pria pas pour commencer à manger ayant vraiment faim maintenant que les bonnes odeurs étaient venues titiller ses naseaux.

« Et toi Molly ? Tu n'as personne dans ta vie ?? »
Revenir en haut Aller en bas









Invité
Invité
Sam 24 Mar - 17:49
Molly était atrocement gênée d’avoir renversé ce pichet d’eau et ne savait plus trop ou se mettre mais heureusement que Jed était la et qu’il lui parlait d’autre chose. Elle était vraiment flattée qu’il lui propose son aide mais têtue comme elle l’était, elle ne lui demanderait surement jamais rien. Certes, elle avait obtenu sa pâtisserie grâce aux dons de ses frères sur leur héritage mais c’était la famille et ce n’était donc pas pareil pour elle. Jed était adorable mais au fond il n’était qu’un étranger pour elle et malheureusement.

- D’accord mais tu sais je ne compte pas fermer même si je n’ai plus que toi en tant que client. Cette pâtisserie est toute ma vie et sans elle, je me sentirais vide …

Elle venait de dire qu’elle était d’accord mais elle l’avait surtout dit pour faire plaisir à l’homme face à elle et surtout elle ne souhaitait pas entrer dans une discussion stérile car même si elle ne le connaissait pas très bien, elle avait pu remarqué qu’il était têtu et vu qu’elle l’était autant, c’était mieux d’arrêter les frais de suite.
Alors que la commande était passée, la brune le regardait et se demandait pourquoi il riait mais elle su vite le pourquoi quand elle l’entendait dire qu’elle était son premier rendez-vous féminin depuis des années. En sachant ça, elle ne pouvait s’empêcher de penser que quand elle avait gardé Mia, c’était donc pour son boulot mais surtout qu’il n’avait donc pas de femmes dans sa vie. Cette révélation lui faisait chaud au coeur même si cela ne voulait pas dire qu’elle lui plaisait, bien sur! Mais le faite de le savoir libre la rendait heureuse, oui c’était ça le mot, heureuse! Car même si une chance avec un homme tel que lui était infime, elle était tout de même occupée de prendre un repas avec dans un restaurant et peu importe si c’était pour la remercier, elle se sentait privilégiée en ce moment même et comptait bien profiter de cette soirée car elle serait peut-être la seule.

- Ca me ferait vraiment plaisir de revoir Mia en dehors de la pâtisserie.

Elle ne pouvait s’empêcher de rire quand il parlait de sa femme de ménage et le regardait alors.

- J’imagine bien la scène tiens! Ta femme de ménage occupé de te rendre des comptes et de te dire que tu dois mieux ranger chez toi!

Le repas était arrivé et rien qu’à la vue de son assiette, Molly savait qu’elle allait se régaler. En plus de ça, ça faisait bien longtemps qu’elle n’avait pas mangé chinois et elle adorait ça! Enfin non, elle en avait mangé avec Mia quand elle l’avait gardée mais disons que ce n’était pas aussi appétissant que ce qu’elle avait en face d’elle.

- Bon appétit à toi aussi!

Alors qu’elle allait prendre une bouchée, la question de Jed, elle ne s’y attendait pas du tout. Elle mettait quelques secondes avant d’enfin répondre.

- Non personne! Disons que j’aimerais du sérieux et que ce n’est pas facile d’en trouver de nos jours et surtout une personne qui accepterait que je me donne à fond dans mon métier et que donc je ne serais présente que le soir pour lui. Après autant d’années seule, je ne me fais plus trop d’illusions de le trouver un jour.

Et c’était vrai. Elle avait beau avoir eu un coup de foudre pour Jed, Molly ne s’attendait plus trop à trouver le prince charmant, celui qui saurait la combler et qui la comprendrait et surtout qui saurait combler son désir de devenir maman mais ça elle le gardait pour elle.
Revenir en haut Aller en bas









Invité
Invité
Lun 26 Mar - 13:13
Molly semblait attacher à cette pâtisserie. Et dans un sens, Jed se sentait un peu heureux pour elle. Enfin lui n'avait pas du tout envie de la voir fermer. Déjà parce qu'il savait que Mia finirait par s'en sentir très triste. Mais aussi, il prenait un peu conscience qu'il ne reverrait plus Molly. Au final, elle aussi elle faisait partie de leur rituel quotidien. Sans elle, ce ne serait plus pareil. Le jeune homme fit une moue songeuse et se massa doucement la barbe.

« Tu as toujours eu envie d'avoir une pâtisserie ? »

Jed se rendait que lui, il n'avait jamais eu d'aspiration professionnelle. Il avait fait des études dans la finances par défauts, parce que ça lui plaisait mais pas parce qu'il se voyait faire carrière dedans. Mais surtout parce que son père l'avait un peu aiguillé vers cette voie. Jed n'avait jamais eu de rêve sur la durée, tout ce qu'il faisait, il le faisait parce que c'était une envie sur le moment. Il était régulier dans ses envies et quand il faisait quelque chose, il s'y tenait. Être rentier n'était certainement pas le job de rêve mais au moins, il savait qu'il avait de quoi donner une bonne vie à sa fille. En vérité, c'était elle son rêve. Qu'elle devienne une jeune femme épanouie. Enfin, pas tout de suite. Pour le moment, elle était sa petite princesse et il voulait que ça reste ainsi. Pas question pour elle d'avoir un amoureux. Ils avaient déjà parlé de ça avec Mia et il savait qu'elle n'était pas d'accord pour que son père se retrouve quelqu'un. Jed se rendait compte que la petite fille était bien plus traumatisée par le départ de sa mère qu'elle ne voulait le faire croire. Il savait aussi que Maria n'était pas la femme idéale pour lui donner la figure maternelle qu'il lui manquait. Mais elle semblait bien s'entendre avec Molly alors pourquoi ne pas passer plus de temps avec elle ?

« Maria est pire que ma mère. Je te jure !! Une fois j'ai essayer de ranger mon linge moi même. Elle a ouvert mon placard et quand elle a vu ce que j'avais fait, elle a tout mis par terre en jurant en espagnol et elle a tout rangé à sa manière ! » Rit le grand blond. « Je t'assure qu'après ça, je n'ai plus jamais osé rien faire chez moi ! Elle sait quand je déplace le moindre bibelot !! »

Jed ne se plaignait pas. Sans Maria, il ne s'en sortirait pas. Les plats arrivèrent enfin et Jed sentit son estomac se manifester. Le jeune homme mangea tranquillement, continuant de faire la conversation avec Molly. Il fronça légèrement les sourcils. Comment une fille comme elle pouvait galérer autant à se trouver quelqu'un. Jed savait que lui, il s'y refusait un peu et le fait que Mia soit présente n'aidait pas vraiment.

« Il y a longtemps que tu es seule ? »

Le jeune homme soupira doucement et mangea tranquillement, vidant peu à peu sa bière. L'amour semblait être bien complexe pour tout le monde. Jed enviait les couples par moment mais il craignait fort de présenter trop de conquêtes à Mia et qu'aucune ne lui convienne. Peut être que quand elle serait plus grande, elle comprendrait que son père à lui aussi des besoins d'homme à combler et qu'une présence féminine dans sa vie ne serait pas du luxe.

« Mais je te comprends. C'est compliqué de trouver une relation stable de nos jours... »
Revenir en haut Aller en bas









Invité
Invité
Mer 28 Mar - 15:18
 - A vrai dire, au plus loin que je me souvienne oui. En faite, ma grand-mère en avait une dans les beaux quartiers de la ville et quand j’étais petite, je me faisais une joie d’aller la voir après les cours, c’est devenu mon petit rituel quotidien. Plus les années ont avancées et plus je voulais avoir la mienne plus tard. Et grâce à ma famille, j’ai pu réaliser mon rêve et je ne les remercierai jamais assez.

Bon, elle évitait de dire qu’elle passait son temps libre à cuisiner ou regarder des émissions de cuisine à la place de sortir avec ses amis et encore pire dans l’adolescence ce qui avait fait qu’elle n’avait pas profiter comme toute personne de cet âge mais elle ne regrettait rien du tout. Si elle ne le disait pas, c’était simplement car elle n’avait pas envie qu’on la prenne pour une obsessionnel alors que ce n’était pas ça, elle était juste passionnée par son métier mais ça peu de personne peuvent le comprendre. Elle écoutait ensuite Jed reparler de Maria et ne pouvait s’empêcher de rire à ce qu’il venait de dire. Même si cela ne devait pas être facile tout les jours de supporter cette dame, cela se voyait qu’elle avait beaucoup d’affection pour l’homme autrement elle ne réagirait pas comme ça.

- Ouhla! Pire qu’une maman! Mais tu sais elle doit beaucoup vous apprécier pour être comme ça ou alors c’est une maniaque du ménage mais je vote plus pour la première solution.

Après tout comme ne pas craquer pour un homme si gentil et une petite fille adorable comme Mia. Molly était, elle aussi, tombée directement sous le charme et plus les semaines ont passé, pire cela a été vu que malgré elle, elle avait développé des sentiments qu’elle ne comprenait pas elle-même.

- Je …

Elle faisait une petite moue et comptait vite fait combien de temps car à vrai dire, sa dernière relation remontait à tellement de temps qu’elle ne saurais plus dire comme ça du tac-o-tac. Elle avait en couple en dernier quand elle n’avait pas encore la pâtisserie.

- Je dirais 7 ans voir plus, je ne sais plus exactement et toi ?

Le dire à voix haute lui faisait se rendre compte qu’elle ne faisait réellement pas d’efforts pour avoir une vie privée alors que dans l’autre sens, elle rêvait d’avoir un enfant ce qui était contradictoire. Mais la, elle avait des sentiments pour le blond et ne voyait que par lui même si pourtant il n’y avait rien entre eux et qu’il n’y aurait peut-être jamais rien mais bon elle se ferait une raison à un moment donné. Et avant, elle avait bien eu quelques rendez-vous mais rien qui aurait pu aboutir à du sérieux alors oui elle s’était concentrée sur son boulot et rien d’autres. Par contre, elle était curieuse de savoir pour Jed, un homme comme lui seul ne courrait pas les rues.

- Trop difficile puis comme on dit il vaut mieux être seul que mal accompagné …


Revenir en haut Aller en bas









Invité
Invité
Sam 31 Mar - 13:11
Jed trouvait ça fascinant la façon dont Molly était devenue une pâtissière. C'était un peu un rêve de petite fille qu'elle avait réalisé. Une passion familiale. Et visiblement, elle n'aurait pas réussi sans sa famille. Il trouvait ça touchant qu'elle soit si bien entourée et qu'elle puisse faire ce qu'elle aime grâce aux gens qu'elle aimait. Et ça, ça faisait sourire Jed. C'était ça qu'il voulait pour sa fille. Qu'elle soit heureuse et qu'elle fasse ce qu'elle aime, peu importe ce que ça pourrait lui coûter. Il n'y avait pas plus belle récompense que de voir son enfant heureux et faire ce qu'il aime.

« Tu semble avoir une famille qui prend soin de toi. C'est une bonne chose je trouve... »

La conversation dériva un peu, parlant de Maria et de sa façon de dorloter Jed et Mia. Maria avait tendance à prendre beaucoup de place malgré le fait qu'elle ne soit pas là en permanence. Jed appréciait énormément de l'avoir près de lui, parce qu'elle s'occupait de Mia et qu'elle le soulageait un peu. Et puis, elle était de très bons conseils quand il le fallait. Le jeune homme secoua doucement son visage en riant.

« Je t'assure. Je l'adore sincèrement. Elle est une bénédiction dans nos vies. Même si elle râle que mon chien est trop gros, qu'il pue et qu'il bave. Je ne pourrais pas imaginer ma vie sans son aide précieuse. »

Et si Jed avait Maria dans sa vie, il n'en restait pas moins célibataire. En entendant Molly avouer que ça faisait déjà sept ans qu'elle était seule, il en haussa les sourcils si haut qu'ils manquèrent de se détacher. Le jeune homme leva les yeux au plafond, songeur. Lui, ça ne faisait que trois ans et pourtant, il en avait bavé avec les femmes. La première femme qu'il avait aimé l'avait trahi avec son meilleur ami à lui. La seconde l'avait tout bonnement abandonné en le laissant seul avec une gamine sur les bras. Et il ne comprenait même pas ce qui avait pu se passer pour qu'elle le quitte de cette manière.

« Ça fait trois ans maintenant... »

Mais pour lui, c'était un choix, une volonté. Le jeune homme n'avait pas envie de se relancer dans une relation avec une femme si c'était pour souffrir à nouveau. Surtout que Mia était dans l'équation et la petite fille veillait à ce que son père se trouve une personne qui le méritait amplement. Autant dire que pour le moment, personne n'entrait dans cette case. Jed termina de manger et soupira doucement.

« Je suis bien d'accord avec toi. Même si j'avoue que j'aime bien être accompagné tout court... » Lança le brun. « Ça te plaît ? Tu voudras un dessert ? » Demanda t-il en désignant son plat du menton.
Revenir en haut Aller en bas









Invité
Invité
Mar 3 Avr - 17:04
Parler de la façon dont elle était devenue pâtissière faisait remonter des souvenirs à la jeune femme et surtout le souvenir de son père qui les avait quitté bien trop tôt à son goût. Même si elle aimait son travail plus que tout, elle serait prête à tout abandonner pour que son paternel revienne parmi mais ce n’était pas possible et elle en était bien consciente. Ce que ses frères avaient fait, c’était juste incroyable, peu de famille aurait fait ça et elle en était réellement reconnaissante.

- Oui ils sont formidables. Mes frères m’ont donné leur part d’héritage quand notre père s’est éteint pour que je puisse réaliser mon rêve et ça je ne pourrais jamais les remercier assez.

Heureusement que la conversation ne restait pas sur cela ou Molly aurait été capable de verser une petite larme et bon cela n’aurait pas été très distingué et encore moins à un premier rendez-vous même si ce n’était pas spécialement un rendez-vous galant vu qu’il faisait ça pour la remercier d’avoir garder Mia. Elle lui souriait quand il parlait de Maria et comprenait bien qu’elle était important pour eux dans leur vie. Elle n’était pas la mère de Jed mais agissait quasi comme tel et c’était mignon comme tout.

- Tu as de la chance de l’avoir et tu sais même si tu n’avais pas ton chien, elle trouverait une autre raison de râler. Bien souvent les gens pour qui on compte le plus, râle le plus. Je le vois bien avec ma mère toujours occupée de me dire de faire ci, de ne pas faire ça mais je sais que c’est pour mon bien même si des fois j’ai l’impression d’avoir encore 15 ans quand je suis avec elle.

Le célibat était une chose dont Molly était habituée mais ce n’est pas pour autant qu’elle aimait ça. Cependant, être avec quelqu’un juste pour dire de ne pas être seul, ça elle ne pouvait pas se l’imaginer. Donc oui, elle attendait simplement la bonne personne. Et puis en ce moment, son petit coeur s’acharnait à vouloir Jed ce qui n’était peut-être pas une bonne chose après tout. Qui lui disait qu’elle aurait un jour ne serait-ce qu’une infime chance avec lui ?! Surtout qu’il avait une fille et même si elle était adorable, elle était dans l’équation. Quand il lui disait que cela faisait trois ans qu’il était seul, elle écarquilla les yeux comme si pour elle c’était juste impossible mais se reprit vite en se raclant la gorge.

- Je n’aurais pas pensé aussi longtemps. Enfin je veux, tu es un bel homme et gentil enfin soit …

Il valait mieux qu’elle se taise ou Molly allait lui faire compliment sur compliment et la elle ne serait plus du tout discrète quant à ses réelles intentions envers lui et elle ne voulait pas que cela se sache pour la simple et bonne raison que si cela n’était pas réciproque, elle souhaitait garder l’entente qu’elle avait avec le blond actuellement.

- Ca viendra, j’en suis sûre. Et oui c’est très bon et hm pour le dessert, je t’avoue que je ne sais pas si j’aurais la place mais ne te prive pas si je n’en prends pas.

Revenir en haut Aller en bas









Invité
Invité
Jeu 5 Avr - 13:57
Jed se sentait mal d'un coup. Pauvre Moly qui avait perdu son père, ce devait être affreux de continuer à vivre comme ça. Mais dans un sens, ça lui avait permis d'ouvrir sa pâtisserie. Sûrement elle devait le faire vivre à travers son rêve. Ses frères avaient été bien gentils de lui donner leur part de l'héritage pour qu'elle puisse avoir sa boutique. Ils semblaient tous être très proches les uns des autres et c'était à ça que servait une famille. Jed préféra ne pas continuer à parler de ça, se doutant que ça devait affecter Molly même si elle n'en montrait rien. Le jeune homme parla plutôt de lui et de sa sacrée femme de ménage. Maria pouvait largement gagner la palme d'or de la maman de substitution. Jed se mit à rire doucement.

« Oui, à coup sûr elle aurait trouvé que je suis trop gros, que je pue et que je bave ! » S'amusa t-il a répondre. « Je n'en changerai pour rien au monde. Je l'adore. Elle est une bénédiction dans ma vie... »

Et c'était vrai. Elle mettait de l'ordre dans la vie de Jed et il lui en était reconnaissant. Il devait même parfois la forcer à prendre des vacances. Avec elle, il se sentait comme un adolescent mais il se rendait bien compte qu'elle avait besoin de prendre soin de lui, de s'occuper de lui. Au moins, comme ça, Jed avait beaucoup plus de temps pour prendre soin de Mia, de son petit trésor. Un léger rire secoua les épaules de Jed alors que Molly semblait presque choquée d'apprendre qu'il était célibataire depuis trois ans. Le jeune homme secoua doucement son visage.

« Je crois qu'être bel homme et gentil ne suffit plus. Je pourrais m'engager dans une relation, je le sais. Des femmes tentent. Mais pas des femmes qui méritent Mia. Pour Mia, je veux le meilleur et une femme qui s'intéresse qu'à mon physique ou mon argent ne sera jamais une belle-mère pour Mia... »

Il était hors de question pour Jed de laisser n'importe qui entrer dans sa vie. Mia comptait énormément et les harpies n'avaient pas leur place dans leur vie. Mia avait besoin d'une présence féminine pas d'une pétasse qui se foutait d'elle. Elle avait besoin d'une femme qui s'occuperait d'elle quand Jed ne pourrait pas. Un peu comme la fois où Molly s'était occupée d'elle alors qu'il avait besoin d'être loin pour son travail. Le jeune homme attrapa la carte et observa Molly.

« Toi aussi tu es belle femme... » Souffla t-il avant de regarde les desserts. « Je te propose qu'on prenne des mochis à deux. Ceux à la banane et fourrés à la noix de coco grillée. »

Et puis si elle n'en voulait pas, il mangerait. Il interpella la serveuse et commanda le dessert ainsi que l'addition. Il n'avait pas trop envie de quitter ce restaurant pour ramener Molly mais il ne pouvait pas la garder avec lui indéfiniment. Le jeune homme appréciait sa présence. Ce petit bout de femme était vraiment un vent de fraîcheur dans sa vie et il comptait bien l'inviter de nouveau.

« En tout cas Molly, merci beaucoup d'avoir accepté mon invitation. C'était vraiment agréable... »
Revenir en haut Aller en bas









Invité
Invité
Ven 6 Avr - 13:58
Moly était contente que la conversation n’ait pas duré sur sa famille. Même si cela faisait quelques années maintenant, elle avait toujours autant de mal à parler de son père et de sa disparition. Il lui manquait beaucoup et elle aurait tant aimé qu’il soit encore la mais elle se disait aussi qu’il ne souffrait plus. Heureusement qu’il lui restait sa mère et ses frères autrement elle ne sait pas ou elle en serait actuellement mais bon elle n’avait pas envie de penser à ça du tout et Jed l’avait bien compris.
Il reparlait de Maria et elle souriait face à ce qu’il disait. Il avait de la chance de l’avoir dans sa vie, après tout nous ne sommes jamais assez entouré par des gens qui nous aiment et que nous aimons.

- Ha mais peut-être que tu baves déjà en dormant qui sait!

Rigolait-elle doucement même si l’image de Jed bavant sur son oreiller n’était pas très glamour, il fallait l’avouer. Molly avait du mal à imaginer que l’homme en face d’elle était seul depuis maintenant trois longues années. Selon sa perception des choses, il devait attirer beaucoup de femmes et des très belles même. Peut-être était-il difficile ?! Mais sa réponse lui donnait vite la raison, Mia. C’est vrai qu’avec un enfant ce n’est plus la même chose, on doit penser à lui et rien qu’à lui quitte à rester seul le temps de trouver une personne bien.

- Je comprends totalement. Mais Mia est adorable tu sais alors je suis certaine que tu trouveras un jour une personne qui saura l’aimer comme toi tu le fais et qui la considérera comme sa fille également.

Même si Molly était attirée par Jed, elle lui souhaitait réellement de trouver la bonne personne peu importe qui cela serait. Après tout, il était un homme bien avec une gamine adorable qui ne demandaient pas la lune tout les deux mais juste une personne normale qui les aimerait tout les deux et non le paraître et l’argent. Mais à cette époque, il y a tellement de profiteurs que ce n’est pas facile de faire un tri et certains sont réellement bons et arrivent à faire croire monts et merveilles alors qu’une seule et unique chose les intéresse. Molly ne saurait pas être comme ça, soit elle aime bien quelqu’un ou pas du tout, il n’y a pas de demi mesure même si avant de se prononcer, elle essaye en vain de trouver du bon en chaque personne ce qui n’est pas toujours le cas.

- Ho merci … C’est gentil …

Disait-elle dans un murmure sentant ses joues se roser légèrement. Recevoir un compliment du blond était comme magique pour elle et cela lui faisait réellement chaud au coeur.

- Ca me va … Je goûterais peut-être par curiosité.

Elle n’avait plus faim mais ce qu’il venait de dire attisait la curiosité de ses papilles donc elle en chiperait surement un pour goûter mais sans plus car son estomac était prêt à éclater la de suite.

- Merci à toi de m’avoir invitée. J’ai aussi passé une excellente soirée.

C’est vrai, la brune avait passé une super soirée et elle était un peu triste que cela se termine mais bon, ils n’allaient pas rester des heures et des heures dans ce restaurant et puis Jed avait surement envie d’aller retrouver sa fille ce qui était normal. Molly quant à elle, rentrerait chez elle tout sourire grâce à cette soirée et se poserait dans son divan en pensant encore et encore; chose qu’elle faisait dés qu’elle était au calme avec rien de spécial à faire.

Revenir en haut Aller en bas









Invité
Invité
Mar 10 Avr - 21:22
Jed se mit à rire doucement. Oui, peut être qu'il bavait. Au moins dans son sommeil. Le jeune n'avait jamais eu de plainte de quiconque. Il se savait un peu bordélique et quand Maria râlait, il lui répondait qu'il lui donnait des choses à faire dans le loft. Et même si elle râlait beaucoup après lui, elle l'adorait. Elle était le genre à se coller à lui et à le tripoter sans hésitation quand d'autres femmes jouaient les vierges effarouchées. Vraiment, Maria agissait comme une mère avec lui et ça lui plaisait. Même si Jed se disait qu'il serait peut être temps de se caser à nouveau, le jeune homme savait qu'il pouvait compter sur Maria pour tenir son loft et lui donner une maison bien propre. Et puis, elle avait cette manie de lui faire des pâtisseries mexicaines et de lui apporter. Il pourrait difficilement s'en séparer. Alors même ça, il fallait que sa future l'accepte.

Molly était adorable et elle faisait beaucoup sourire Jed. Apparemment, elle était persuadée qu'il trouverait chaussure à son pied alors qu'elle même semblait ne pas trouver. Elle était optimiste pour lui mais l'était elle pour elle. Jed ne tarda pas à la complimenter à son tour. Parce qu'il fallait rendre à César ce qui appartenait à César. Le jeune homme s'amusa à la voir rougir légèrement, se surprenant à la trouver encore plus belle comme ça. Cette fille était un vrai vent de fraîcheur et il appréciait beaucoup l'avancée de la soirée. Il commanda le dessert en espérant qu'elle en mange avec lui et réclama la note quand on leur apporta le plat. Il laissa Molly se servir avant de manger à son tour. Il sourit doucement alors qu'il payait en carte et termina de manger.

« De rien dans ce cas. C'était tout ce que j'espérai tu sais... »

Une fois le repas terminé et payé, Jed se leva et prit la main de Molly pour la reconduire à la voiture. Il n'avait pas réfléchi à son geste. Et puis, il trouvait ça agréable de lui tenir la main. Jed n'avait pas envie de s'encombrer ce soir. Une fois à la voiture, il ouvrit la portière à Molly avant de venir s'installer au volant. Durant le trajet, Jed se rendit compte qu'il n'avait pas vraiment envie que la soirée s'arrête. Il voulait continuer à discuter avec cette petite brune beaucoup trop adorable pour être seule. Il voulait continuer de l'entendre rire et que son rire lui réponde comme un écho. Au lieu de la ramener chez elle, il se gara devant chez lui et coupa le moteur, se tournant vers elle un peu hésitant. Il glissa un bras derrière l'appui-tête de Molly et la fixa, venant jouer avec une mèche de cheveux. Il se demandait ce qu'il était en train de faire mais n'avait pas envie d'arrêter. Il la contempla un instant avant de sourire.

« Est ce que tu accepterais de monter boire un dernier verre avec moi ou pas ? »
Revenir en haut Aller en bas









Invité
Invité
Sam 14 Avr - 20:21
Cette soirée avait réellement été une bonne soirée et même si elle tirait à sa fin, Molly allait en garder un bon souvenir. Elle en avait appris un peu plus sur le jeune homme et franchement, elle l’appréciait encore plus. Il était réellement une personne bien en tout point et elle devait avouer que cela l’avait fait craquer un peu plus même si elle ne devrait surement pas. Alors que le dessert arrivait, elle en piquait un peu à Jed et trouvait ça excellent. Toutes les fois ou s’était commandé chinois, elle n’avait jamais pensé à prendre de dessert vu qu’elle en voyait toute la journée dans son boulot et donc en goûtait souvent car oui elle adorait tester des nouvelles recettes et donc innover en tout point sa cuisine ce qui lui permettait d’avoir des nouveaux clients assez régulièrement et ce n’était pas de refus. Bon, on ne se bousculait pas encore devant sa porte mais elle vendait assez pour vivre et être heureuse alors c’est tout ce qui comptait pour elle.

- C’est vraiment bon! Je penserais à y goûter de nouveau un de ces jours.

Molly avait vu que le restaurant faisait aussi des livraisons ce qui était très intéressant car soyons franc, elle se voyait mal revenir ici seule juste pour goûter à nouveau leur nourriture aussi excellent soit-elle. Le repas prenant fin, elle se leva et fût étonnée de sentir Jed lui prendre la main mais elle ne dit rien et le laissa faire tout en se demandant d’ou venait ce geste. Mais cela ne dura pas longtemps vu qu’ils arrivèrent assez vite à la voiture et galant comme il était, Jed lui ouvrit la portière, elle lui sourit et grimpa donc à l’intérieur. Une fois celui-ci à son tour dans le véhicule, il démarra mais elle comprit vite qu’il ne la ramenait pas chez elle ou alors il prenait un chemin qu’elle ne connaissait pas mais lui faisant confiance Molly ne posa pas de questions. C’est seulement quand il stoppa la voiture, qu’elle vit qu’ils étaient devant chez lui. Elle n’eut pas le temps de lui poser une question qu’il lui proposait de monter boire un dernier verre avec un sourire des plus irrésistibles. La petite brune le regarda et sourit en coin en faisant un oui de la tête. Comment pourrait-elle refuser que la soirée se prolonge et surtout en aussi bonne compagnie?! Elle sortit alors de la voiture et l’attendit pour monter dans son appartement. Une fois qu’il rejoignit, elle le regarda avant de franchir les marches.

- Merci pour cette soirée … Ca fait longtemps que je n’avais pas passé un aussi bon moment.

Et c’était sincère, Molly n’avait pas eu la chance de passer une soirée comme ça depuis de longues années et cela lui avait fait du bien et pas seulement car Jed lui plaisait, non car tout avait été simple et parfait à ses yeux et puis elle n’était pas encore finie. Arrivé à l’appartement du blond, elle entra et alla vers le salon qu’elle connaissait déjà mais avant d’enlever sa veste, elle reprit la parole.

- Ca me fait vraiment plaisir de prendre un dernier verre mais si tu dois récupérer Mia pour une heure précise, n’hésite pas à me le dire, je ne voudrais pas m’incruster plus qu’il ne le faut.

Revenir en haut Aller en bas









Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: the world is my home :: Brookfield Downtown-
Sauter vers: