:: the world is my home :: home sweet home :: overdale Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

need of company (lyssa)










Invité
Invité
Sam 27 Jan - 9:21
il est tard. la nuit est tombé depuis des heures et malgré ta solitude et ta fatigue tu n'arrives pas à fermer l’œil. ton esprit est beaucoup trop tourmenté pour que tu puisses te reposer. la veille tu as quitté Thalia et depuis tu n'arrives plus à rien, à avoir l'envie de te lever ou aller au garage. tu prends ton temps, t'essayes de reculer l'heure de la croiser mais tu le sais que tu la verras, c'est inévitable. elle est là, constamment depuis sept années. désormais que tu as eu le courage de la laisser partir tu dois passer à autre chose, oublier la douceur de ses lèvres et la tendresse de ses gestes. alors oui, t'essayes de te changer les idées mais ça reste difficile alors tu envois un message à Lyssa. cette douce blonde que tu connais depuis un an maintenant, tu l'aimes bien. elle passe ton temps. tu paies ses services oui mais tu apprécies sa compagnie même si tu n'es pas le plus grand des parleur, tu l'écoutes c'est suffisant. allongé sur ton lit, tu viens de rédiger un message simple à cette douce femme. "Lyssa, besoin de toi. impossible de fermer l'oeil." une pression sur le pavé tactile pour l'envoyer. tu n'attends pas vraiment de réponse. la porte d'entré ouverte, quand elle sera là, elle entrera puis sinon tu te retrouvera seul pour ce soir enfin Brutus, ton pitbull te tien toujours compagnie. pas un grand bavard non plus.

@Lyssa Williams
Revenir en haut Aller en bas









Invité
Invité
Sam 27 Jan - 10:11
Une soirée banale, ou presque. Car à bien y regarder de plus près, une jeune blonde déambule dans les rues accompagnée d'un homme plus âgé qu'elle. Bien plus âgé qu'elle. On pourrait croire à son père, et c'est la toute la subtilité. Mais il n'en est rien. Les apparences peuvent être trompeuses et cet homme est en réalité un client. Écœurant pour certains, une honte pour d'autres... il s'agit pourtant là du gagne pain de la jeune blonde. Un complément pour les fins de mois qui sont extrêmement difficiles. Bien loin d'apprécier cela, il s'agit pourtant d'argent facile. Ni plus ni moins. C'est pourquoi la suite de a soirée, elle la redoute atrocement. Le cœur qui bat plus vite, ses jambes s'apparentent à du coton alors que ses talons claques das les rues de la ville. Pourtant, elle s'est préparée à cette éventualité. Éventualité qui arrive quasiment tout le temps... n'est ce d'ailleurs pas pour cela qu'on aligne les billets ? Sauf que la suite de la soirée, si Lyssa a sa petite idée sur le déroulement, va se révéler pleine de surprises.... L'homme ne voulait sa présence qu'au restaurant, histoire de paraître bien devant les collègues mais surtout, futurs associés. Il ne veut rien de plus. Alors, quand il lui annonce tout ça, c'est une Lyssa bouche bée et les yeux ronds qui se retrouve face à lui. Sourire en coin, l'homme glisse une enveloppe pleines de billets dans la poche de son trench coat, avant de se pencher pour l'embrasser sur la joue, la remercier puis partir au volant de son Audi rutilante.

Plantée comme un piquet, Lyssa le regarde s'éloigner jusqu'à ce que la voiture ne soit qu'un point vers l'horizon. Puis, reprenant peu à peu ses esprits, elle plonge la main dans sa poche pour en sortir l'enveloppe et compter les liasses... Beaucoup plus qu ce qui était prévu. Lyssa n'en revient pas. Surprise, c'est finalement un sourire qui vient étirer ses lèvres, alors qu'elle se remet en route, direction son appartement, le pas et surtout le cœur plus léger. Cinq minutes plus tard, alors qu'elle poursuit sa route, son téléphone vibre. Un nouveau message. "Lyssa, besoin de toi. impossible de fermer l'oeil." C'est Byron. Et c'est un nouveau petit sourire qui étire ses lèvres alors qu'elle change de direction pour se rendre vers l'appartement du mécanicien. Plus d'un an qu'ils se connaissent. Qu'il fait appel à ses... talents. Mais Byron est loin d'être un client comme les autres. Parfois violent, parfois difficile à cerner, Lyssa a fini par s'attacher à cette âme sûrement aussi meurtrie que la sienne, à tel point qu'elle lui a révélé son vrai prénom, chose qu'elle ne fait jamais. Alors, quand elle voit ce texto, elle ne peut s'empêcher de voler à sa rescousse.

Sachant pertinemment comment l'homme fonctionne et dans quel quartier craignos il vit, la jolie blonde n'a pas besoin de sonner en bas de l'immeuble. Porte ouverte, il n'y a qu'à pousser. Et il en est de même pour la porte de l'appartement de Byron, toujours ouverte. Alors, c'est sans s'annoncer qu'elle s'invite chez lui. Présence bien vite repérée par son chien qui vient l'accueillir la queue frétillante en couinant. Après quelques caresses, la belle se redresse, s'avance de quelques pas pour finalement tomber sur Byron, la mine dépitée. « Alors beau blond, besoin de mes services ? » qu'elle demande tout en retirant sa veste, avant de se diriger vers le frigo pour se prendre une bière, sans demander la permission à Byron.

@Byron Warner
Revenir en haut Aller en bas









Invité
Invité
Mar 30 Jan - 16:35
La douceur de Lyssa, voilà longtemps que tu n’y as pas goûtée. Ton moral n’est pas au top aujourd’hui et pour cause ta muse a décidée de te quitter. Un choix que tu acceptes même si c’est difficile, tu as désormais comme compagnie que celle de ton Brutus, ton ami fidèle. Même si tu adores l’avoir avec toi, rien ne remplace le désir et le plaisir d’avoir une belle femme à tes côtés. Ainsi tu n’as pas mis longtemps à envoyer ce message à Lyssa, cette escort girl qui est devenue une amie proche. C’est rare de ta part, tu es toujours plus du genre à être froid et distant mais avec Lyssa c’est différent, elle comprend ton cœur meurtri et ton chagrin, elle arrive à t’apaiser avec de simple parole ou juste sa présence. Evidemment il n’y a pas que ça, le plaisir charnel, le désir de passer une nuit de folie près d’elle. C’est sans sentiments même si tu l’apprécies beaucoup. Elle travail, même si au fond t’espères ne pas être une corvée pour elle.

Allongé sur ton lit, les bras sous ta tête. Ironiquement tu commences même à sombrer dans un sommeil alors que la porte s’ouvre pour laisser ouvrir la belle blonde, ses talons claquant sur le sol. Un fin sourire étire tes lèvres alors que tu ne bouge pas, restant contre le matelas, les paupières closes. Brutus s’échappe pour aller accueillir la jeune femme, qu’il connait déjà. Il n’y a pas beaucoup de monde qui viennent chez toi, déjà trop pour ta part. Elle s’installe, tu n’as besoin de rien dire pour que Lyssa se sente comme chez elle. La demoiselle s’éloigne pour ouvrir le frigo et prendre une bière. Tu lâches un soupir alors que tu te redresse pour t'installer sur le bord du lit. Passant une main sur ton visage puis dans tes cheveux essayant de chasser ta fatigue. – Il me semble bien oui. Dis-tu las alors que ton regard observe la silhouette délicate de la demoiselle, sa tenue prouve que sa soirée avait était intéressante. Un mouvement de tête vers elle. – Intéressante ta soirée ? Dis-tu en attrapant ton paquet de clope sur la table basse rapidement un cigarette ce glisse entre tes lèvres puis tu l’allumes sans attendre. Brutus revient près de toi, s’asseyant à tes côtés pour une caresse que tu lui offre instinctivement.

@Lyssa Williams
Revenir en haut Aller en bas









Invité
Invité
Lun 19 Fév - 13:22
Elle fait comme chez elle Lyssa, n'attendant pas l'approbation de Byron pour aller se chercher une bière dans le frigo. Et c'est un peu chez elle. En tout cas, elle se sent bien dans cet appartement. Ce qui la change considérablement, bien qu'elle n'oublie pas le pourquoi de sa venue ici, même s'ils n'en arrivent pas jusque là à chaque fois. Mais le relation est devenue particulière au fil du temps. Et la blonde ne saurait vraiment dire ce qu’ils sont l'un pour l'autre, ayant largement dépassé le stade de la simple relation escorte/client. En tout cas, leur relation a tellement évoluée qu'en revenant vers le jeune homme, Lyssa voit directement que quelque chose ne va pas. Byron semble morose, presque éteint. Mais elle ne demande rien la blonde. Car si le mécanicien souhaite lui parler de ce qui le tracasse, il le fera. Mais la belle ne le forcera pas à se confier s'il n'en a pas envie.

Retirant ses escarpins pour s'installer en tailleur sur le matelas près de lui, Lyssa prend une logue gorgée de bière alors qu'un fin sourire vient étirer ses lèvres lorsque  Byron lui demande si ça sa soirée a été intéressante. « Plutôt oui » qu'elle répond pleine de malice. Et sans attendre, la belle sort de son sac la petite enveloppe contenant son butin de la soirée et l'étale devant son visage comme un éventail. Ça fait un beau paquet d'argent tout ça. « Et juste pour une soirée au restaurant » qu'elle s'empresse de préciser, le fait qu'elle n'ait pas couché avec son client étant bien évidemment sous entendu. Et ça n'arrive presque jamais. Les hommes sont toujours avides de son corps. Sauf lui. Et il faut bien avouer que Lyssa fut agréablement surprise. Et la blonde ne peut cacher sa joie de ne pas avoir eu besoin d'aller aussi loin. Bonne humeur qui contraste totalement avec l'attitude de Byron qui garde le visage fermé, air détaché alors qu'il fume sa cigarette. Et Lyssa ne peut s'empêcher de brasser l'air devant son visage, histoire de dissiper la fumée toxique qui arrive à ses poumons. « Et toi ça va ? » qu'elle ose finalement, posant une main sur son épaule comme pour l'inciter à parler. Lyssa est peut-être blonde, mais elle sait que quelque chose cloche. Elle le voit bien. Et surtout Byron ne l'appelle jamais sans une raison valable. Et, à force de le regarder au point qu'elle est presque en train de le dévisager, Lyssa comprend rapidement qu'une femme se cache sous cet air renfrogné. Mais pas n'importe laquelle. Elle en mettrait sa main à couper.

@Byron Warner
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas









Invité
Invité
Dim 4 Mar - 18:31
Tu n'es pas forcement un homme bien et ça beaucoup de femmes de ton entourage le savent mais elles font avec pourtant dans ton cœur rien n'est aussi simple. T'es le pire des connards et surtout avec ceux que tu apprécies mais Lyssa sort du lot, tu n'as jamais été violent avec elle, tu ne l'as jamais insulté comme tu as pu le faire avec ta blonde préféré. T'es pas certain d'être un type bien, tu es même loin de l'être mais parfois il t'arrive d'être sympathique comme ce soir en compagnie de la demoiselle qui de son côté s'offre une bière et s'installe finalement à tes côtés. Son âme est pure et tu sais que tu peux parler ouvertement sans avoir à entendre son jugement sauf si tu lui demande plus clairement son avis. Votre relation est différent de ses autres clients, tu sais qu'elle vient ici le coeur plus léger, elle n'a rien à craindre ici, avec toi. 

Son regard posé sur ta personne, tu croises instant ses pupilles émeraude, son regard maquillé ainsi que ses traits plus dessine, elle avoue avoir passé une très bonne soirée alors que son sourire illumine son visage déjà très beau. Lorsque Lyssa sort de son sac une enveloppe et en sort une liasse de billet, tu ne peux qu'être content pour elle, ton premier sourire sincère depuis des jours. Voilà ce qu'il te fallait, une compagnie agréable pour te remonter un peu le moral. Ses paroles, tu fronces les sourcils un instant avant de tiré une taf sur ta cigarette. - Un gars bien celui-ci. dis-tu simplement en faisant référence à ce client loin d'être égoïste et pervers, ça change des autres tordus qui demande beaucoup trop à cette petite femme à tes côtés. pourtant ton sourire s'éteint trop vite, tu tire encore sur ta cigarette alors que Lyssa fait du vent pour dissipé la fumée, tu relâches alors ta fumé de l'autre côté pour ne pas l'embêter. Elle s'inquiète, tu sens son regard sur toi, elle te dévisage alors que finalement sa main se pose sur ton épaule. Rapidement tu lâches un petit soupir puis tu écrases ta cigarette alors que celle-ci n'est à peine à la moitié. tu passes une main dans tes cheveux avant de te laisser tomber en arrière sur le lit, le regard fixant le plafond quelques seconde pour réellement mettre des mots sur tes sentiments puis tu poses ton regard sur la sublime créature à tes côtés. - Pourquoi c'est si facile avec toi ? demandes-tu doucement alors que tu n'as aucune idée de ce qui la différencie tant de Thalia. 


@Lyssa Williams
Revenir en haut Aller en bas









Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: the world is my home :: home sweet home :: overdale-
Sauter vers: