:: the world is my home :: Brookfield Downtown Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

jude. - fais gaffe où tu marches.

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant









Invité
Invité
Sam 13 Jan - 17:57

DON'T LET ME DOWN.
jude & al
Jude semblait vouloir le réconforter. Mais lui assurer qu’il était aussi un poids était difficile à croire. Al ne se rendait certainement pas compte qu’on pouvait agacer les autres sans pour autant avoir un handicap. Mais il avait beaucoup de mal à croire que Jude puisse être agaçant. Pour lui c’était plutôt une bouffée d’air frais après un temps isolé du monde entier. Il appréciait grandement ses paroles, il eut même un petit sourire, signe que Jude avait accompli sa mission. « T’as raison, on les emmerde. » Peut-être que finalement, parler de tout ça à Jude ne lui ferait pas de mal. Peut-être même que ça lui ferait le plus grand bien. Mais il trouva plusieurs raisons de ne pas le faire, du moins pas tout de suite. Déjà, il ne voulait pas casser l’ambiance qui commençait à peine à devenir un peu plus joyeuse. Et ensuite, était-ce si bon de lui parler de ses états d’âme, de ses idées sordides et de sa tristesse ? Il n’avait aucune envie de le plomber. Jude était un plaisir dans sa vie, et ce fardeau n’était que le sien, il ne devait pas le lui délester.

Vint un sujet beaucoup plus léger mais non moins intéressant. Et cette fois, Al décida qu’il était temps d’en finir avec les sous-entendus et de demander à Jude pourquoi il ne l’avait pas encore embrassé. La tentation de le faire lui-même était grande mais il n’était pas assez proche de lui pour ne pas risquer de se tromper d’endroit, ou de passer pour un con. Ou les deux. Et tandis que Jude essayait de se justifier, Al secoua la tête avec un petit sourire. En réalité, il n’avait eu aucune raison de ne pas le faire. Maintenant, il était au pied du mur. Et Al s’en trouvait des plus ravi. « Ben, c’est plus un droit à ce stade, c’est un devoir, Jude. » En d’autres termes, Al lui en donnait l’ordre. Mais ça ne sembla pas déplaire à Jude qu’il sentait se déplacer. Et lorsqu’il posa ses lèvres contre les siennes, Al fut surpris par la sensation. Ca faisait tellement longtemps qu’il n’avait plus eu droit à ce genre de choses. Son corps entier frissonna, il ferma les yeux et se releva à son tour pour attraper les hanches de Jude et le ramener contre lui. Quitte à avoir des frissons, autant que ce soit pour quelque chose. Et le sentir contre lui fut une sensation des plus délicieuses. Il sentit son ventre se tordre et posa une main dans le cou de Jude.

06.01
⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas









Invité
Invité
Sam 13 Jan - 21:40
al ∞ jude
Ce baiser était magique, Al embrassait comme un Dieu ! Et s’il embrassait aussi bien qu’il ne faisait le reste, alors Jude avait déjà hâte de passer à la suite. Toutefois, il n’allait pas se précipiter. Jude n’avait pas envie de donner à Al l’impression qu’il voulait juste coucher avec lui, comme ces mecs qu’ils n’appréciaient pas tous les deux. Cela dit, comme ils vivaient déjà ensemble, ce serait difficile de respecter les étapes et d’y aller doucement. Ils allaient se supporter tous les jours, apprendre à vivre ensemble sous la surveillance militaire de la mère Watkins. Malgré tout, Jude avait envie de tenter le coup. Peut-être que le blond était l’homme de sa vie, peut-être qu’il ne fallait pas faire attention aux obstacles qui se dressaient déjà sur leur chemin.

Pour le moment en tout cas il était aux anges. Le baiser se terminait à peine qu’il en voulait d’autres. Jude sourit doucement puis passa finalement ses bras autour du cou d’Al pour l’enlacer. Un câlin. Sans aucune arrière-pensée. Il aurait voulu dire quelque chose mais Jude savait déjà ce qui se passerait s’il tentait de parler : des bégaiements. Ce serait ridicule et après un moment pareil, il préférait s’éviter une honte certaine. Après l’avoir enlacé il l’aida à se rasseoir puis retourna à sa place également. Il se réfugia dans son verre et but quelques gorgées. Il termina même son verre d’une traite. « On… pourrait rentrer. T’en dis quoi ? » Il serait probablement plus à l’aise de parler de tout ça à la maison. Ou peut-être qu’ils n’avaient même pas besoin d’en parler d’ailleurs et que les choses devraient se faire plus naturellement entre eux.

En attendant qu’il termine son verre, Jude alla payer les consommations au bar. Oui, Al avait dit qu’il l’invitait mais non, ça le mettait mal à l’aise. Il avait déjà assez dépensé dans les magasins ! Il le ramena jusqu’à la voiture et s’installa derrière le volant. Avant de démarrer toutefois, il se mordit la lèvre. « J’aimerais bien… t’embrasser encore. »
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas









Invité
Invité
Sam 13 Jan - 22:16

DON'T LET ME DOWN.
jude & al
Al vivait cette expérience comme la toute première. C’était plaisant, Jude n’avait pas idée. Son piercing lui faisait un effet de dingue, en plus de ça. Et ne parlons pas de la langue de Jude qui faisait des miracles. Al avait des frissons partout, il sentait cette délicieuse sensation dans son ventre et il appréciait grandement le contact de ses mains sur ses hanches. Ca lui donnait clairement envie d’un peu plus mais il ne fallait pas oublier qu’ils étaient dans un lieu public … Et pourtant il n’avait aucune envie de le lâcher. Le baiser fut rompu quelques secondes plus tard et Jude l’enlaça. Un autre plaisir qu’il lui offrit et qui fit beaucoup de bien à Al. Il le serra contre lui en savourant ces sensations stupéfiantes. Comment avait-il pu vivre toute une année en se passant de ça ? Peut-être à cause de son chagrin. Pas forcément amoureux, mais juste … La vie.

Quand Jude l’aida à se rasseoir, Al se sentit mieux que jamais. « T’es vachement doué pour remonter le moral des gens. » Encore une taquinerie joyeuse, visiblement, son malheur était bien vite parti. Il espérait quand même que Jude ne faisait pas ça avec tous les garçons mais ça l’étonnerait quand même. Il proposa de rentrer et Al fut on ne peut plus d’accord. Il était un peu fatigué, ça faisait longtemps qu’il n’était plus sorti comme ça. « J’en dis que je suis totalement d’accord. » Il lui sourit et termina son eau pétillante d’une seule traite. L’idée que Jude paye ce verre ne lui plaisait pas trop, mais il pourrait se rattraper une autre fois. Pour le moment il voulait juste rentrer chez lui. Enfin, chez eux, maintenant. Une fois dans la voiture, il sourit aux mots de Jude et secoua la tête en soupirant. « Jude … Je suis fou de tes lèvres et de ton piercing alors arrête de demander l’autorisation et fais-le, bon sang. » Il tourna la tête vers lui en gardant son sourire. Jude avait l’air un peu timide mais même si Al le taquinait là-dessus, il n’y avait aucun doute que ça lui plaisait réellement.

06.01
⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas









Invité
Invité
Lun 15 Jan - 18:34
al ∞ jude
« Non en fait je suis plutôt nul pour remonter le moral des gens. Toi ça marche parce que je t’ai fait un bisou mais je peux pas en faire à tout le monde… » Il fit la moue avant de rire doucement. Souvent sa bonne humeur était contagieuse mais parfois les gens étaient tellement tristes qu’il ne faisait qu’enfoncer le clou. Jude perdait un peu ses moyens, ne savait pas quoi dire, se retrouvait à dire de la merde et ça ne faisait pas toujours rire. Alors forcément, s’il pouvait user de câlins et de bisous c’était beaucoup plus simple. « D’ailleurs il suffirait de pas grand-chose pour que je t’en fasse qu’à toi… » Un baiser ne signifiait pas toujours quelque chose, ça ne voulait pas forcément dire qu’ils étaient ensemble. D’ailleurs c’était peut-être un peu tôt pour se proclamer en couple, mais ce serait le seul moyen pour que l’un et l’autre restent… fidèles ? Exclusifs ? Pour qu’ils sachent à quoi s’en tenir, quoi. A l’heure actuelle, si Jude participait à une soirée, qu’il buvait un peu alors peut-être pourrait-il se laisser aller à embrasser quelqu’un, pour l’amusement. Tandis que s’il se savait en couple, il verrait les choses autrement et ferait plus attention. Mais encore une fois c’était probablement trop rapide comme décision.

Les voilà maintenant dans la voiture, prêts à rentrer. Ou presque. En effet, avant de démarrer, Jude indiqua son envie de l’embrasser encore. S’il demandait un peu comme la permission pour l’embrasser c’était justement parce qu’ils n’étaient pas ensemble et qu’encore une fois, Al était son patron. Est-ce qu’il avait le droit de prendre ce genre d’initiatives ? Après quatre ou cinq fois à lui demander et à se faire taper sur les doigts en retour il se le permettrait sûrement. « C’est vrai mon piercing te plaît ? » Il sourit grandement. On lui avait souvent dit ça, mais de la part d’Al ça lui faisait vraiment quelque chose. Jude détacha alors sa ceinture pour être plus libre de ses mouvements et se pencha pour embrasser de nouveau Al. C’était un vrai plaisir, aussi bon que le premier. « Merci… » murmura-t-il juste après le baiser. Al lui avait donné l’autorisation de l’embrasser encore alors il le remerciait, comme toute personne polie ! Remettant sa ceinture et surtout se remettant de ses émotions, il roula prudemment jusqu’à la maison.

Une fois arrivés, il sortit tous les sacs du coffre puis guida Al à l’intérieur. « J’vais pas tarder à attaquer le dîner. Promis, j’essaie de rien faire cramer ce soir… Qu’est-ce qui te tente ? Un truc simple de préférence… » Ca faisait quelques jours qu’ils cohabitaient, alors Al avait pu se rendre compte de ce mensonge sur son CV. La cuisine, c’était pas son truc.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas









Invité
Invité
Lun 15 Jan - 19:57

DON'T LET ME DOWN.
jude & al
Et encore heureux. Si Jude embrassait tout le monde, Al en serait vert de jalousie. C’était difficile de ne pas s’attacher à quelqu’un qui nous a plu dès le premier instant en vivant avec. Si Jude ramenait un jour un de ces gars, il ne sait pas tellement comment il réagirait. Mais pour le moment, ils venaient juste d’échanger leur premier baiser alors c’était un peu tôt pour se déclarer en couple. Il leur faudrait peut-être un peu plus de temps. « Il suffirait de quoi ? » demanda-t-il, curieux, avec un petit sourire. Il se doutait déjà de la réponse. Jude allait sûrement lui dire qu’il fallait officialiser ça pour qu’ils deviennent exclusifs. En même temps, c’était le seul moyen pour qu’ils le soient. Al ne pouvait décemment pas exiger de lui qu’il lui reste fidèle sans qu’ils soient en couple tous les deux, parce que s’il l’exigeait, ça voudrait dire qu’il tient à lui. Finalement, ça en revient au même.

Dans la voiture, Jude lui demanda pour l’embrasser et Al comprit alors qu’il allait falloir le tanner encore longtemps pour qu’il ne demande plus la permission de le faire. Il songeait déjà à le faire lui-même et dans quels moments il pourrait l’embrasser. « Bien sûr qu’il me plaît. » La sensation était trop bonne pour qu’il n’y résiste. Rien qu’au souvenir du baiser sur la terrasse il y a quelques minutes à peine, Al en avait déjà encore envie. Alors quand il sentit Jude se déplacer dans la voiture, il posa une main dans sa nuque pour le garder un peu plus longtemps et savoura ce nouveau baiser. Il en frissonna tant ça lui plaisait. « Oh mais avec plaisir, jeune homme. » Il sourit en se replaçant correctement, attachant sa ceinture et soupira de contentement. Si seulement toutes ses journées pouvaient se passer comme ça. Peut-être qu’il serait un peu plus heureux dans sa vie. Enfin, c’était certain.

Al se laissa guider à l’intérieur, il s’installa sur le canapé et haussa les sourcils. Jude, cuisiner ? C’est vrai qu’il n’était pas très doué pour ça. En fait, il ne savait pas grand-chose, Al était certain que s’il lui apprenait, il ferait des merveilles. « On pourrait pas commander une pizza pour ce soir ? Comme ça on reste tranquilles. Tu dois être crevé toi aussi. » De nouveau, il sourit et tapota le canapé pour qu’il vienne à côté de lui, sans forcément savoir s’il le regardait ou pas. « C’est samedi aujourd’hui. T’as prévu de sortir ? » A partir de là, deux choix possibles : soit Jude sortait et Al lui demanderait de l’emmener avec lui pour s’amuser un peu, soit il ne sortait pas et ils resteraient en tête à tête pour la soirée. Les deux idées n’étaient pas déplaisantes.

06.01
⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas









Invité
Invité
Lun 15 Jan - 22:36
al ∞ jude
Jude avait préféré ne pas répondre à la question d’Al, au café. Par peur de rendre les choses trop concrètes, par peur peut-être qu’Al se sente pris au piège. De toute façon, ils savaient tous les deux ce que Jude avait voulu dire. Alors c’était largement suffisant. Un seul baiser, on pouvait se dire que c’était un jeu. Un test. Un prequel. Mais dans la voiture Jude en avait demandé un deuxième et il sentait bien que ce ne serait pas non plus le dernier. Alors même s’ils n’étaient pas en couple, même si ça semblait trop tôt pour les deux, le jeune sentait que ce serait la finalité. Ils pensaient de la même façon, voyaient les relations de la même façon, vivaient déjà ensemble et passaient énormément de temps l’un avec l’autre. En plus ils devaient être tactiles par moment, comme aujourd’hui pour guider Al dans la rue. Alors finalement ils avaient tout d’un couple, les sentiments en moins. Mais on prévoyait sans mal que ça finirait par arriver, la complicité était déjà là, elle.

Jude et Al n’étaient pas mécontents de rentrer. La journée avait été longue et Jude avait un peu mal au dos. C’était un peu de sa faute aussi, au magasin il avait dû faire tomber une dizaine de cintres par terre… Si ce n’était plus. Il était vrai que pour un kiné, il n’était pas très solide le sien de dos, souvent attaqué par sa maladresse légendaire. Il n’était pas encore tombé dans les escaliers de l’immeuble mais si un jour vous apprenez par le journal qu’un « abruti s’est cassé une jambe dans la cage d’escaliers » ne cherchez pas plus loin, ce serait Jude.
Il s’installa avec plaisir dans le canapé où il se laissa complètement tomber. Sans trop faire attention, comme si c’était naturel, il posa sa tête contre l’épaule d’Al. Oui, il était fatigué. En plus il n’avait pas dormi cette nuit mais c’était un secret. Hallelujah, Al proposait de commander une pizza. C’était facile à cuisiner, ça ! Quoiqu’une fois, en pensant appeler une pizzeria il était tombé sur un restaurant qui vendait des sushis. Mais c’est bon aussi, non ? « Ah ça y est, t’en as déjà marre de ma cuisine ? J’comprends… Cela dit tu mens aussi bien que moi, je t’ai entendu dire à ta mère au téléphone que je cuisinais divinement bien ! » Heureusement qu’Al marchait dans la combine ou Jude se serait fait remonter les bretelles parce qu’il ne le nourrissait pas correctement. « J’avais pas spécialement prévu de sortir. Tu sais les boîtes et tout ça c’est pas trop mon truc. » Et c’était peut-être bête mais il n’osait pas laisser Al seul trop longtemps. Par peur qu’il lui arrive quelque chose. Par peur qu’il fasse une bêtise. « Pourquoi, tu voudrais sortir ? On pourrait s’faire… Un karaoké. » Il rit doucement. « Enfin, il me faudrait au moins trois quatre pintes de bière avant mais ça se tente. »
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas









Invité
Invité
Mar 16 Jan - 18:22

DON'T LET ME DOWN.
jude & al
Il n'était pas difficile de deviner que ces deux-là allaient finir ensemble. Déjà, dès le premier jour, Al avait flashé sur lui. Il avait voulu le déstabiliser et ce n'était pas sans raison. Il avait apprécié son audace et avait un charme dans sa voix qu'Al ne sut décrire. Et puis, il s'était installé une complicité entre eux que personne ne pouvait expliquer, pas même eux. Al n'essayait pas, après tout, c'était la fatalité. Et s'ils devaient finir ensemble, ils le seront tôt ou tard. Après être rentré, Al s'affala dans le canapé et par souci de flemme, proposa à Jude de commander des pizzas. Il se doutait un peu que Jude allait le prendre comme ça, de toute façon, c'était ainsi entre eux : toujours à se taquiner. Et lorsque Jude osa poser sa tête sur son épaule, Al passa son bras autour de lui avec un sourire. « Il fallait bien ça ! Tu sais comment elle est. C'est pas si grave tu sais, je pourrais t'apprendre. Mais là, j'ai la flemme et je sais que toi aussi. » Ca se sentait, rien que la façon qu'il avait eu de s'être posé dans le canapé le prouvait.

Al apprit encore quelque chose à propos de Jude. Il n'aimait pas les boîtes de nuit et c'était plutôt cool parce qu'Al n'en était pas fan non plus. « Et d'où tu ramènes tes conquêtes alors ? » Bon. D'accord. C'était pas forcément quelque chose qu'il voulait savoir mais la curiosité avait été trop forte. Et puis, ça lui permettrait de savoir où il aimait sortir. Quand il lui proposa une soirée karaoké, Al éclata de rire. « Au moins quatre pintes de bière, et puis des paroles en braille aussi. » Jude n'a pas pensé au fait qu'Al soit aveugle pour lui proposer ce genre de chose. C'est limite s'il ne lui avait pas proposé un cinéma. Mais c'était plutôt un bon point car cela prouvait que Jude était loin de considérer Al comme un handicapé, mais plutôt comme un pote ... Pour le moment. « Mais je suis pour. On va boire un verre et après chanter comme des cons des chansons ultra connues et je n'aurais qu'à chanter en yaourt si jamais je ne connais pas les paroles. Mais d'abord, on mange. Ou tu préfères rester ici ce soir ? »

06.01
⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas









Invité
Invité
Mar 16 Jan - 18:43
al ∞ jude
« Tu devais déjà m’apprendre la musique. Mais je suppose que la cuisine c’est quand même le plus important… Parce qu’à force de manger que des pizzas on va devenir gros et moches. » Jude se retint de dire qu’au pire, il y aurait le sport de chambre. Ils s’étaient embrassés deux fois mais c’était probablement encore un peu osé et pas vraiment approprié. Cela dit il n’en pensait pas moins. Il sourit en entendant la question d’Al. « Je ramène pas de conquêtes, c’est les conquêtes qui viennent à moi… » dit-il avant d’exploser de rire. Cette phrase n’était pas du tout crédible, Jude n’avait pas assez confiance en lui pour dire un truc pareil en le pensant réellement. « Bah. J’aime mieux les bars par exemple. Et même dans un café on peut faire de belles rencontres. Parfois, il suffit juste d’un entretien d’embauche… » Souviens-toi, pas de clin d’œil, ça ne sert à rien.
Tout bêtement Jude proposa un karaoké. Il n’avait pas du tout pensé au principe-même de l’activité, qui consistait à lire des paroles sur un écran. Lui, il avait juste pensé aux chansons, à une ambiance bon enfant et au fait qu’Al voudrait l’entendre chanter. Alors quand il réalisa soudainement, il se mordit la lèvre. Il se redressa, prêt à se défendre corps et âme. « Non mais… Enfin... J’ai pas du tout zappé que tu pouvais pas lire hein… » Tout chez lui criait : MYTHO. « Y’a bien des chansons que tu dois connaître par cœur et moi j’suivrais sur l’écran, voilà… » Un bon menteur mentait avec aplomb, avec assurance. On en était pas encore là avec Jude. Il fit la moue. « J’suis désolé. On s’est souvent demandé si j’avais un cerveau tu sais. » Et visiblement aujourd’hui ils avaient la réponse. Il fallait dire qu’Al n’avait rien d’un aveugle : ni canne, ni lunettes, ni chien ! Alors il avait qu’à faire des efforts lui aussi hein ! « Moi ça me dit bien oui. Bon, faudra juste m’autoriser la grasse mat de demain parce que je sens qu’on est pas rentrés encore ! »
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas









Invité
Invité
Mar 16 Jan - 19:35

DON'T LET ME DOWN.
jude & al
« Je peux t'apprendre les deux. Et puis au pire, on n'aura qu'à faire du sport en chambre ! » Inapproprié ? Les deux baisers qu'ils avaient échangé n'étaient pas appropriés non plus mais qui s'en préoccupait ? Peut-être que c'était ce que Jude pensait, en tout cas, Al n'en douta pas, bien au contraire. Il était peut-être allé trop loin avec ça mais il était certain que Jude ne lui en voudrait pas pour ça. En entendant le rire de Jude, Al ne put s'empêcher de joindre son rire au sien. « Pendant un moment, j'ai cru que tu avais perdu ta modestie sur le chemin du retour. » Il riait, mais il était cependant certain qu'il devait attirer beaucoup de monde sans même s'en apercevoir. Jude, c'était la bonne humeur incarné et des gaffes plutôt amusantes. « Oh. Alors comme ça, t'as l'intention de faire de moi ta conquête, hein ? » dit-il avec un petit sourire en coin. Ce n'était pas une idée déplaisante mais seulement s'il y avait quelque chose derrière.

Quand Jude fit sa gaffe sur le karaoké, Al le voyait déjà arriver avec ses excuses. Mais c'était marrant, alors il ne dit absolument rien, il se contenta seulement de retenir son rire jusqu'à ce qu'il s'excuse. Là, il ne put plus rien retenir du tout. Il rit aux éclats et secoua la tête. « Arrête de t'excuser, Jude ! C'est cool que tu me prennes pour un mec normal. Et t'es pas aussi con que tu le penses. T'es juste ... Gaffeur ? Ca arrive. Moi j'aime bien. » Ouais, parce qu'il pouvait se marrer, surtout. Et puis c'était adorable. Al voyait les choses du bon côté, façon de parler bien sûr. « Oh t'en fais pas pour ça ! Je compte pas me réveiller à six heures. On fera la grasse matinée ensemble, et je survivrais si je me lève avant toi. » Voilà qu'en moins de cinq minutes, Al lui était rentré dedans deux fois. Ca pourrait porter ses fruits !

06.01
⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas









Invité
Invité
Mar 16 Jan - 20:17
al ∞ jude
Il avait osé ! Al avait osé la sortir, cette blague ! Enfin… Etait-ce vraiment une blague ? Au rythme où ils allaient ça ressemblait plutôt à une prévision. Un futur très proche. « Je vois qu’il y a plus aucune limite ici ! En fait j’y ai pensé mais j’ai pas osé le dire. » Pourtant, sous-entendre qu’Al serait sa prochaine conquête, ça, il avait osé. D’ailleurs, le blond avait très bien compris ce qu’il voulait dire. Finalement Jude secoua la tête. « Pas conquête. Une conquête c’est un nom sur une liste. Toi… Nan. Pas conquête. » Jude cherchait l’homme de sa vie et non celui d’une nuit. Le mot conquête avait une connotation trop négative à son goût. « Toi t’es une belle rencontre j’ai dit. Pour le reste… On verra quand je n’aurais plus besoin de demander la permission pour t’embrasser… » En fait il n’en avait déjà pas besoin mais Jude s’était mis ça en tête.

C’était assez rare qu’on ne le traite pas d’idiot ! Al devait aimer ça… Ou peut-être qu’il essayait de lui rendre un peu d’estime de lui-même. Mais le terme gaffeur lui allait bien, surtout si ça plaisait à son patron. De toute façon, c’était quelque chose qu’il ne pourrait pas changer malgré toute la bonne volonté du monde. « Je crois pas que tu sois un mec normal. » Il laissa planer le suspens quelques secondes. Non, il ne le voyait pas vraiment comme un handicapé. Mais… « Aucun mec… Enfin homme, m’a fait ressentir quelque chose comme ça. Je me sens à l’aise avec toi, je me sens utile, compris. Ecouté. Ca change de chez moi. » Il sourit doucement, plutôt content du comportement d’Al à son égard. « Bon, j’avais pas prévu de sortir moi. Alors j’vais aller prendre ma douche ! J’essaie de me dépêcher. Et pas la peine d’écouter, j’vais me retenir de chanter puisqu’on va se faire un karaoké. » Il se redressa, embrassa la joue d’Al puis fila sous la douche. Ce serait l’occasion pour le blond de mettre une de ses nouvelles tenues et Jude sentait bien qu’il allait se rincer l’œil toute la soirée !
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas









Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 3 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: the world is my home :: Brookfield Downtown-
Sauter vers: