:: the world is my home :: Around the town Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Equitation : sport individuel qui se pratique à deux. (Lakh)

avatar
12/12/2017
39
75
dresseuse de chevaux ; bookmakeuse.
Voir le profil de l'utilisateur








Elliott Alvarez
it's just another day
Ven 29 Déc - 15:41

   Lakhshan & Elliott

   Equitation : sport individuel qui se pratique à deux.

   

   Une nouvelle journée s’achève au ranch Alvarez. Les employés sont presque tous rentrés chez eux, seuls quelques courageux finissent de nettoyer les box avant de rentrer les chevaux pour la nuit. Elliott a passé une bonne partie de l’après-midi à superviser les promenades qu’elle organise pour les enfants qui en règle générale repartent avec des étoiles plein les yeux. Habituellement, elle préfère laisser quelqu’un d’autre s’en charger parce qu’elle manque cruellement de patience avec les gamins qui crient et courent dans tous les sens, mais elle n’a eu d’autre choix que de s’y coller cette fois. Ses nerfs rudement mis à l’épreuve, elle est heureuse de voir le soleil se coucher peu à peu sur les collines qui entourent la propriété. Installée sur l’une des clôtures du pré, la belle reste là, pensive, profite d’un moment de calme pour respirer un peu. La gestion de cet endroit lui demande une énergie considérable, et plus encore depuis que Tarek est parti. Elle se surprend d’ailleurs à le regretter, car même si elle supporte mal sa présence, elle doit bien admettre qu’il lui rend le travail plus facile. Depuis son départ, nombreux sont les parieurs floués qui ont tenté d’intimider la jeune bookmakeuse, et même si Ellie n’est pas du genre à se laisser démonter par quelques menaces en l’air, garder la tête haute devant des types aussi peu recommandables la fatigue terriblement. Parce qu’elle ne peut pas se permettre de montrer le moindre signe de faiblesse face à ceux qui rêveraient de la voir tomber de son piédestal, la jeune femme est parfois forcée de montrer les dents et n’hésite pas à faire appel à certains de ses hommes pour remettre à leur place ceux qui ont besoin de l’être. Les instants où Elliott peut vraiment s’abandonner à sa seule et unique passion se font donc rares, en plus d’être maintenant particulièrement stressants pour elle. Si par le passé, elle était reconnue comme étant l’une des meilleures cavalières que le ranch ait formée, son accident l’a stoppée net dans sa progression et elle doit désormais réapprendre à monter comme une débutante.

Pour cette raison, et parce que sa fierté l’empêche de montrer à tous les difficultés auxquelles elle doit faire face aujourd’hui, Ellie préfère attendre d’être seule pour aller sceller son cheval. Silver, un magnifique Pur-Sang à la robe nacrée, s’avance en trottant près de sa maîtresse qu’il sait méfiante. C’est avec lui qu’elle a chuté, avec lui qu’elle a tout perdu, et c’est pourtant avec lui qu’elle veut remonter et aucun autre. Il ne leur faut que quelques minutes pour être prêts à reprendre l’entraînement tous les deux. Le pied à l’étrier, la brune se hisse sur la selle et s’accroche à ses rênes, qu’elle tient d’une manière assez lâche pour offrir une marge de manœuvre à son co-équipier. La douleur lancinante dans ses jambes lui rappelle qu’elle ne pourra pas monter bien longtemps, mais elle entame malgré tout quelques tours de piste d’un air mal assuré. Elle doit réapprendre à lui faire confiance, à croire en ses propres capacités aussi. Quand enfin elle se sent prête, elle donne un léger coup au flanc pour se lancer au galop. C’est un sourire radieux qui éclaire son visage à éprouver de nouveau cette sensation incomparable de liberté, les cheveux au vent, uniquement portée par l’amour de la discipline et de Silver, qui prend garde à ne pas brusquer celle qui le monte. Et tandis qu’elle s’apprête à tenter un léger saut, ce qu’elle n’a plus jamais fait depuis ses dix-sept ans, elle aperçoit de l’autre côté de la barrière l’un de ses élèves les plus assidus qui l’observe silencieusement. D’un geste ferme, la belle ralentit le rythme et conduit son cheval jusqu’à Lakhshan, réalisant qu’elle a complètement oublié leur rendez-vous. « Oh, salut ! Désolée, j’me rappelais pas que tu venais ce soir. Ca fait longtemps que t’attends là ? » qu’elle demande nonchalamment, pourtant un peu mal à l’aise à l’idée qu’il ait pu voir sa professeur habituellement exigeante monter son cheval d’une manière si peu assurée. L’effort qu’elle a fourni n’est pas sans conséquence : les courbatures se font déjà ressentir dans ses mollets, si bien qu’elle grimace légèrement en descendant de sa selle. « J’peux t’offrir quelque-chose à boire avant de commencer ? La journée a été longue, je dirais pas non à un p’tit remontant. »

AVENGEDINCHAINS
   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
10/12/2017
153
172
Etude dans l'immobilier et serveur dans un restaurant
Voir le profil de l'utilisateur








Lakhshan Headland
it's just another day
Mar 2 Jan - 22:31
Equitation :
Sport individuel qui se pratique à deux.

Elliott & Lakhshan

La journée n’a pas été très fatigante aujourd’hui. Effectivement, je l’ai passé en cours d’immobilier. Je suis en deuxième année, si tout se passe bien, je serais diplômé début Juillet. Je me dois de participer au cours si je souhaite réussir mon examen final, je n’ai pas le choix ! Je me donne à fond dans les cours, je n’ai pas l’habitude de perdre, ou d’être le second, mon but est d’être le premier, mais également d’être le meilleur. Mais mon côté compétiteur peut me porter fond bond dans certaines situations. Mais cela m’importe peu. En conclusion, à la fin de l’année je serais agent immobilier ! J’ai tendance à allier l’école et le boulot, j’ai besoin d’argent pour payer mon loyer, mais c’est également pour me permettre de m’acheter ce que je veux. J’ai un côté très dépensier qui finira par me retomber dessus un jour. Je travaille comme serveur dans un restaurant de la ville. C’est un boulot qui demande beaucoup d’énergie, car les horaires ne sont pas forcément les plus acceptables et simples à caler avec une vie de famille ou tout simplement avec des études. Mais, je suis une personne qui a besoin de bouger, d’être actif et d’avoir de quoi occuper mes journées. De cette manière je ne m’ennuie jamais ! Pour aujourd’hui j’ai demandé un jour de repos au restaurant, car j’ai pris une séance d’équitation en fin de journée, début de soirée. Effectivement, je souhaitais apprendre à monter à cheval. Cela fait maintenant quelques semaines que j’avais commencé les cours et cela me plaisait de plus en plus d’autant que la petite prof était très mignonne ! Une belle demoiselle aux cheveux châtains qui lui retombent sur les épaules.

Je rentre chez moi après cette longue journée d’étude. J’avais hâte que tout cela se termine. J’entre dans l’appartement, je balance d’un côté mon sac de cours, et je me pose comme un gros lourding sur le canapé, le temps de fumer une cigarette, lorsque j’étais hors soirée, je ne fumais pas beaucoup mais j’avais besoin d’en allumer une au moins le matin, après le repas, et le soir, lorsque la journée était terminée. Cependant, selon comment la journée c’était passé, je ressentais le besoin d’évacuer, et par conséquence d’en allumer une. Autrement, je fumais le plus en soirée, entre l’alcool, les filles, je ne faisais même pas attention au nombre que je pouvais griller en un soir. J’ai un peu de temps devant moi, alors je m’autorise une petite sieste. Je me réveille en sursaut, je regarde ma montre. « Bordel, je vais être en retard pour mon cours ! » lance-je en sautant d’un bond du canapé. Je prends mes clefs de voiture, mon sac, mes clefs de maison, je ferme tout et descend deux par deux les escaliers de l’immeuble. Essoufflé, je démarre la voiture et j’attache ma ceinture en route. Je n’aimais pas être en retard à un rendez-vous. J’espère qu’elle sera encore présente…  Je me gare sur le parking, et me dirige vers le parc où les cours avaient lieu. Elliott est toujours présente, assise sur son cheval. C’est la première fois que je la vois monter, elle a l’air pensive, sourire aux lèvres, elle a l’air heureuse. Je n’ose pas la déranger, je reste silencieux, et j’admire la beauté qu’elle dégage, j’ai l’impression de ne pas voir la même personne, celle qui donne des cours et différente de celle qui monte. Elle a l’air plus douce, plus sensible que je ne pouvais le penser. Lorsqu’elle m’aperçoit, elle se dirige vers moi. « Salut toi ! Non t’inquiète pas je viens juste d’arriver. Et bien, c’est la première fois que je te vois monter à cheval, je commençais à me demander si tu avais déjà fait de l’équitation ! » lui lance-je en rigolant. Qui aime bien châtie ben comme on dit ! Elle descend de son cheval. Je remarque qu’elle ne le fait pas avec facilité, que cela lui demande un certain effort. Je me demande ce qui a bien pu lui arriver. « Un petit remontant ne se refuse pas, d’autant plus lorsque cela est proposé par une jolie demoiselle ! »  Répondis-je en lui faisant un clin d’œil. « Bon alors on y va boire ce verre ? Je ne voudrais pas rater ma séance d’équitation voyons ou alors à défaut de monter à cheval, on peut éventuellement batifoler dans le foin ! » lui lançais-je en rigolant ! Allait-elle réagir à ma petite blague, ou allait-elle passer à côté et redevenir la p’tite prof exigeante ?



Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
avatar
12/12/2017
39
75
dresseuse de chevaux ; bookmakeuse.
Voir le profil de l'utilisateur








Elliott Alvarez
it's just another day
Dim 7 Jan - 16:23

   Comme à chaque fois que je monte sur mon cheval, je ne vois plus rien de ce qui se passe autour. Ps même Lakhshan qui m’observe dans la pénombre un peu plus loin. Lorsqu’enfin je l’aperçois, je m’empresse d’aller le saluer, réalisant que j’ai complètement oublié notre rendez-vous. Il m’accueille avec son sourire habituel pendant que je descends de la selle, non sans une certaine difficulté. J’ai beau le cacher une bonne partie du temps, la douleur est devenue constante et certains gestes me demandent de sérieux efforts. Ce qui ne m’empêche pas de forcer, évidemment. Très vite cependant, j’affiche de nouveau ce masque de sérénité qu’on me connaît et c’est sur le ton de la plaisanterie que je lui réponds. « Ah mais tu sais prof d’équitation c’est comme prof de sport, quand ils te regardaient faire sans jamais transpirer ! Ben moi c’est pareil, pendant les cours j’me repose ! » dis-je en affichant mon plus beau sourire, fière de ma petite comparaison. En réalité, j’imagine que je dois bien être la seule à donner des cours sans jamais monter sur un cheval mais ce n’est pas par choix. Si mes jambes me le permettaient, si je n’étais pas limitée par un corps faible et impuissant, je prendrai un malin plaisir à impressionner mes quelques élèves des talents que je n’ai plus exercés depuis de longues années. Il faut bien cependant que je trouve une excuse, certes un peu bancale, pour expliquer le fait qu’il ne m’ait jamais vue en selle auparavant. Ce soir, j’ai voulu essayer et ça m’a fait un bien fou, mais je suis aussi exténuée. La journée a été difficile, le froid hivernal n’aide pas, ce pourquoi je propose finalement à Lakhshan d’entrer boire un verre avant d’entamer sa leçon du jour. Il semble plutôt enthousiaste, et se permet même une invitation d’une nature bien différente. J’arque un sourcil, curieuse de le voir ainsi s’affirmer et quelque peu charmée par son audace. « T’as du cran toi… Et des idées intéressantes, je dois bien l’admettre. Mais c’est pas comme ça que t’apprendras à monter ! » C’est ma manière à moi de le rappeler gentiment à l’ordre sans pour autant le recaler. Du jour où il est venu s’inscrire au ranch, je lui ai toujours trouvé ce petit quelque-chose de très séduisant. Au-delà de son physique avantageux, Lakhshan arbore constamment un sourire contagieux et sa bonne humeur suffit souvent à effacer la morosité qui m’envahit le soir. D’un pas nonchalant, nous nous dirigeons ensemble vers le ranch. J’extirpe les clés de ma poche et ouvre la porte d’entrée pour laisser mon élève s’avancer dans le couloir. Je referme derrière moi et l’invite à me suivre dans le salon que je n’ai pas pris le temps de ranger. « Désolée c’est un peu le bordel ici, quand mon colocataire n’est pas là j’ai tendance à tout laisser en vrac. » Ce n’est pas spécialement que Tarek est plus ordonné que moi. Mais sa présence a quand même du bon : il m’irrite tellement que je passe mon temps à ranger et à nettoyer quand il est dans les parages. Un moyen pour moi de me détendre et une aubaine pour la maison qui brille du sol au plafond la majorité de l’année. Tout en marchant vers la cuisine, j’ôte mon manteau et le dépose sur une chaise autour de la table. Lakhshan derrière moi, j’ouvre le bar pour lui offrir le choix de ce qu’il veut boire allant de la bière au whisky en passant par de bonnes bouteilles de vin. Avec les investisseurs que nous recevons parfois à l’improviste, l’approvisionnement du ranch en alcool est une priorité et fort heureusement, nous n’en manquons jamais. « Alors, qu’est-c’que tu veux boire ? »

AVENGEDINCHAINS
   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
10/12/2017
153
172
Etude dans l'immobilier et serveur dans un restaurant
Voir le profil de l'utilisateur








Lakhshan Headland
it's just another day
Lun 8 Jan - 15:57
Equitation :
Sport individuel qui se pratique à deux.

Elliott & Lakhshan


« Moi je pense que tout ceci est une excuse pour ne pas obtenir de véritable explication ! Tu sais, je ne suis pas dupe ! » Je ne la connaissais pas depuis très longtemps, mais je sentais qu’elle cachait quelque chose, et j’étais par conséquence très sûre de ce que j'énonçais. Si elle voulait en parler, cela ne me posait pas de problème au contraire, cela me permettrait de pouvoir mieux la connaître. Mais si elle ne souhaitait pas mieux en dire, je n’insisterais pas. On m’a toujours appris à laisser les personnes vers soi, les brusquer n’aide pas forcément. Bien entendu, après ça dépend des cas et des situations ! Elle vient de me dire qu'elle trouvait mes idées intéressantes, ceci est forcément un bon point peut être qu’un jour nous arriverons à tenter l’expérience, je suis sûre que ça ne peut que bien se passer. Je la regarde dans les yeux, et d’un air sérieux lui réponds : « Certes, mais je peux apprendre à me faire monter, cela pourrait m’intéresser également ! Tu ne donnes pas des cours avec séance de pratique ? Ou alors, moi je peux t’apprendre à monter MON cheval ? » En insistant bien sur le « mon », puis j’éclate de rire. Je pouvais être infernal lorsque je souhaitais quelque chose. Autant se l’avouer elle était pas mal, mignonne, canon, je n’aurais pas dit non pour faire quelques bêtises avec elle.  Trêve de plaisanterie, je la suis à l’intérieur de son ranch, boire un coup me ferrait le plus grand bien. A peine rentré, elle commence à me dire que ce n'est pas très bien ranger. Elle appelle cela en vrac ? Moi je trouve que c’est plutôt bien rangé au contraire « Si tu voyais mon appartement je ne sais pas ce que tu dirais car c’est pire que cela ! » lui dis-je en m’aventura dans le salon. L’endroit où elle vit est magnifique, atypique, tout le monde n’aimerait pas forcément mais pour ma part, je trouve que c’est intéressant. Je la suis jusqu’à la cuisine comme un petit toutou à sa maman, oui oui c’est bien le cas ! Lorsque l’on ait dans un lieu inconnu on ne va pas faire comme si on était comme chez nous ! J’enlève mon manteau et l’imite en le déposant par-dessus le sien. Elle ouvre le bar, contrairement à ce que j’aurais pensé il est plutôt bien rempli, même très bien. « Alors comme ça t’es une grande buveuse d’alcool ? » Lui demande-je en regardant toujours les bouteilles. Peut être que les bouteilles n’étaient pas à elle mais à son colocataire, et que par conséquence elle ne buvait pas tant que ça ? Cette jeune femme est un mystère à elle toute seule ! « Je partirais bien sur du vin rouge, si cela te convient également ? Autrement une bière ferra l’affaire, je ne suis pas très compliqué ! » Je buvais effectivement de tout, mais ce que je préférais était le vin rouge, dans un bon verre à pied j’adorais. Puis en plus de cela elle semblait avoir de belles bouteilles en réservent ! Le temps qu’elle les boissons et les verres j’admirais l’intérieur de son ranch. Rien à redire c’était vraiment sublime. Elle possédait une chance inouïe. « Cela fait combien de temps que tu vis ici ? » lui demande-je, j’avais envie d’en apprendre un peu plus sur elle. La voir autrement que comme ma prof d’équitation. J’aimais créer des liens avec les personnes qui je rencontrais, et avec certaines personnes je voulais que ça aille plus loin que le cadre professionnel car ils avaient quelque chose d’intéressant qui me donnait envie d’apprendre à les connaître. Et c’est ce qu’elle a Elliott. Elle est différente, elle a quelque chose de différent. Et je veux découvrir de quoi il s’agit !


Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
avatar
12/12/2017
39
75
dresseuse de chevaux ; bookmakeuse.
Voir le profil de l'utilisateur








Elliott Alvarez
it's just another day
Sam 13 Jan - 15:58

   Réussir à monter Silver est une victoire non négligeable. Je la savoure cette sensation, la liberté et l’émotion qu’il me procure sont toujours les mêmes. J’ai beau savoir que je ne retrouverai jamais les capacités que j’avais avant mon accident, je parviens malgré tout à me réjouir. L’arrivée de Lakhshan ne fait qu’accentuer ma bonne humeur, d’autant qu’il fait toujours preuve d’un sens de l’humour assez particulier avec moi. Sa remarque me fait d’ailleurs franchement rire, il semble imaginer qu’il lui suffira de demander pour obtenir des leçons d’un genre très différent. « Haha c’est qu’il prend ses rêves pour des réalités le p’tit ! J’ai besoin d’personne pour apprendre à monter, que ce soit un cheval ou n’importe quoi d’autre d’ailleurs. Mais c’est gentil de proposer ! » m’exclamé-je en lui adressant un clin d’œil, manière un peu douce de le remettre gentiment à sa place. Ce serait mentir que de prétendre que Lakh n’est pas un homme séduisant mais je ne tiens pas à lui faciliter la tâche pour autant. Cette façon qu’il a de me draguer ouvertement me fait rire et le rembarrer est encore plus drôle. Ce petit jeu s’est installé entre nous dès son premier cours et je l’ai laissé continuer parce que c’est finalement grisant de savoir qu’il me désire.

Nous entrons chez moi et je remarque que l’endroit est loin d’être aussi rangé que d’habitude. Depuis le départ de Tarek, il semble que je me sois quelque peu laissée aller. Heureusement Lakh ne m’en tient pas rigueur et précise que son appartement est dans un état pire que le mien. Je l’emmène ensuite dans la cuisine afin qu’il fasse son choix parmi les nombreuses bouteilles qui trônent dans le bar. Curieux, il s’imagine sans doute que j’ai un sérieux problème d’alcool ce pourquoi je m’empresse de m’expliquer en sortant un vin rouge français. « Moi non, mais les types avec qui je bosse ont une sacrée descente. L’alcool c’est bon pour les affaires. » dis-je simplement en attrapant deux verres à pied dans le placard pour les remplir généreusement. Pendant ce temps, mon élève observe attentivement les lieux. Sa question me prend un peu de court : il est assez rare que je parle de moi et la grande majorité des employés du ranch évite toujours de m’interroger. Mais Lakh est un type bien, et je n’ai de toute façon pas grand-chose à cacher. « Depuis toujours ou presque. C’est mon père qui a construit cet endroit. Et maintenant j’en hérite, avec toutes les responsabilités que ça implique. » Je grimace un peu avant d’inviter Lakhshan à me suivre dans le salon. Nous nous installons sur le canapé et je fais doucement tinter mon verre contre le sien avant d’en prendre une longue gorgée. Je n’ai peut-être pas de problème d’alcool, mais cela devrait aider à soulager mes douleurs pour la soirée. « C’est dommage que tu sois venu si tard aujourd’hui, tu as raté Kelly de peu ! » Mes lèvres s’étirent en un sourire un peu taquin, je sais pertinemment qu’il a des vues sur elle depuis qu’il l’a rencontrée et j’adore le voir perdre ses moyens quand il s’agit de la jolie demoiselle.

AVENGEDINCHAINS
   
Revenir en haut Aller en bas









Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: the world is my home :: Around the town-
Sauter vers: